Comment ne plus avoir peur de sa virginité ?

Pour tout le monde, le premier rapport sexuel fait partie des moments les plus importants de la vie. Et cette étape génère généralement du stress, car elle renferme une part d’inconnu. Toutefois, cette peur est encore plus prononcée chez les femmes que les hommes. Pourquoi ? Parce que c’est elles qui subissent la pénétration.

En effet, à moins d’être une femme d’ordinaire très zen, l’idée d’être confronté à la première pénétration vaginale s’accompagne souvent d’un peu d’appréhension. Cet article vous donnera quelques conseils qui vous permettront de surmonter cette étape sans stress.

L’âge idéal

Quel est l’âge idéal pour avoir sa première relation sexuelle sans peur ? Cela va vous étonner si nous vous disons qu’il n’y a pas d’âge idéal ou « normal » pour le faire, mais c’est le cas. Nous ne voulons pas dire par là qu’une fille peut être pénétrée à n’importe quel âge. Non ! Nous partons simplement du fait que tout le monde connait l’âge qu’il faut pour parler ou passer à l’acte de la sexualité. Mais à partir de cet âge, personne ne devrait se sentir obligé de le faire.

La sexualité est une chose intime et par conséquent, elle ne concerne que soi. Ne soyez donc pas pressé de faire l’amour parce que tous vos amis le font. Ne vous lancez que lorsque vous en aurez envie, que vous aurez trouvé la « bonne personne », et lorsque vous vous sentirez psychologiquement et physiquement prêt.

Bien communiquer

Il y a certaines filles qui ont honte de dire à leur partenaire qu’elles sont encore vierges. Généralement, elles le font par peur d’être rejetées par celui-ci. Et c’est grave. Si votre soi-disant amoureux vous quitte à cause de votre virginité, alors ce n’est pas la bonne personne pour une première fois. Oui ! Vous devez à tout prix vivre cette expérience de la première avec une personne de confiance.

En réalité, il est toujours mieux d’avouer à votre partenaire votre virginité. Confiez-lui vos appréhensions, vos préoccupations et vos attentes avant l’accomplissement de l’acte mystérieux. Cela lui permettra de vous comprendre plus facilement. Il pourra alors mieux s’adapter à la situation et être plus doux dans ses mouvements.

Mais si vous décidez de ne pas prévenir votre partenaire de votre virginité, vous serez le seul responsable des désagréments qui en surviendront.

Rechercher des sensations proches d’un rapport avec un sex-toy

Nous sommes en 2019 et l’utilisation des sex-toys s’est complètement démocratisée. Si vous ne savez pas ce que c’est, sachez que c’est un jouet sexuel qui est employé principalement dans le but de faciliter et d’augmenter le plaisir sexuel humain. C’est l’équipement idéal pour simuler un vagin de femme et le préparer pour l’acte fatidique.

Il vous permettra de connaitre les sensations auxquelles vous serez confronté au cours de la pénétration avec votre partenaire.

Les saignements et les douleurs

La peur de la première relation sexuelle est due en grande partie chez les filles à certaines idées reçues notamment les saignements et les douleurs. Pour information, ce ne sont pas toutes les filles qui saignent pendant leur premier rapport. Le saignement est en effet causé par la rupture de l’hymen lors de la pénétration.

Mais toutes les femmes ne naissent pas avec l’hymen. D’autres, par contre, naissent avec cet élément et peuvent le rompre en faisant des exercices physiques. Ce n’est donc pas évident que vous viviez cette situation au cours de l’acte.
Quant à la douleur de la première fois, elle n’est pas non plus une obligation. Il se peut que vous ne ressentiez rien à condition que vous soyez détendue. En effet, cette douleur provient du stress.

Ce sentiment fait que votre vagin va se contracter de façon involontaire et ne va pas se lubrifier (mouiller) suffisamment pour permettre une pénétration facile du pénis

Pour finir, dites-vous que tout le monde est passé par là une première fois et que personne n’en est jamais mort.

 

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Hopeful Headlines