Comment Amazon développe sa notoriété avec le basket français ?

Amazon s’est longtemps fait discret dans le sponsoring d’équipes sportives ou de compétitions. Mais, la donne a changé depuis deux ans puisque la compagnie américaine est devenue l’un des sponsors majeurs du basket français.

Le choix de ce sport est très malin puisque les tarifs sont accessibles contrairement à un sport comme le football, colle avec l’étiquette américaine de la marque (un sport très populaire aux USA) et l’attractivité du championnat s’accroît, notamment avec la diffusion des matches sur RMC Sport.

Vente des produits dérivés sur sa plateforme

Avant tout, Amazon est le leader du commerce en ligne. Auréolée de ce titre, la marque ne pouvait que commercialiser sur sa plateforme les maillots et les produits dérivés des équipes de basket françaises.

Chaque club de Pro A et de Pro B a même sa propre boutique sur Amazon. Pour les clubs, qui sont parfois à des années lumières de leurs cousins footballeurs en termes de merchandising, c’est une fantastique vitrine.

Nombreux encarts publicitaires sur les parquets

Il est impossible de regarder un match de basket français sans apercevoir un encart publicitaire de la marque autour du parquet. Les grands panneaux orange avec un petit basketteur dribblant sont présents dans toutes les salles.

Évidemment, quand il s’agit d’un match de Pro A diffusé à la télévision, la publicité est mise de sorte que le téléspectateur la voit. Il y a même quelques clubs qui ont un marquage d’une partie du parquet avec le signe Amazon.

Le shoot Amazon à 1000€

C’est la grande nouveauté du championnat de basket : un jeu permettant à un spectateur de remporter 1000€.

Le jeu est tout simple et fonctionne depuis des années dans les matches NBA où les gains sont bien plus élevés.

Pour participer, chaque candidat doit commenter une publication de l’équipe sur Facebook publiée quelques jours avant le match. Parmi les commentaires, un gagnant est décerné par tirage au sort.

Lors de la pause entre le troisième et le quatrième quart temps, il vient au milieu du parquet et fait face au grand panier de basket. Un petit show avec des panneaux de pub autour du panier et une musique sont là pour l’ambiance. Puis, il lance le ballon depuis le milieu du terrain. S’il marque le panier, il encaisse 1000€. S’il loupe, il a le droit de se rapprocher à la ligne des trois points pour une tentative de shoot à 100€.

Pour la marque américaine, l’opération est très économique car les tentatives sont très souvent manquées, et parfois de beaucoup. Et puis, même si un panier est réussi, l’argent gagné se fait via un chèque cadeau utilisable sur Amazon.

Quelle suite au partenariat ?

Il est impossible de dire si ce partenariat est voué à rester unique comme celui de Lidl avec le championnat de handball ou s’il est un test avant d’aller sur des sports plus populaires, et donc plus chers.

Avec la réputation d’Amazon, il est fort possible que le sponsoring se développe et il ne serait pas étonnant que la marque tente même de devenir un équipementier pour concurrencer des géants comme Nike, Air Jordan, Reebok ou Puma. Il ne faut pas oublier que Bezos ne se fixe aucune limite !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Hopeful Headlines